Pieternella Spruytenburg Avrahami

degré
Ph.D
Directeur de thèse
Sujet de la thèse
Liens familiaux comme thèmes littéraires dans la littérature médiévale française

Les plus grands drames humains se déroulent dans le cadre familial. Paradoxalement, les liens qui symbolisent l'affection et l'amour ont le pouvoir de provoquer aussi la rage et la haine, déchaînant des actions de la plus extrême violence. Le premier meurtre dans la Bible, par exemple, est un fratricide. Dans la littérature médiévale française, les problématiques familiales sont au centre de nombreuses œuvres. J'ai choisi un corpus de textes en ancien français (du XIIe au XIVe siècle), comprenant une variété de genres (vie de saint, chansons de geste, romans, lais, nouvelles, fables, récits, dits) et traitant d'une diversité de thèmes. J'analyserai les problématiques familiales centrales, comme l'honneur familial et les questions de lignée et d'héritage, qui provoquent à leur tour le travestissement, les crises d'identité, l'inceste et le meurtre. L'enjeu de cette recherche est d'étudier les liens des parents (biologiques ou adoptifs) avec leurs enfants, ainsi que les liens fraternels. Mon travail se composera ainsi de deux axes de recherche. Le premier axe étudiera les parents, d'une part comme unité responsable de la famille, de l'autre comme deux individus, chacun agissant pour son propre bien-être. Le deuxième portera sur les enfants en tant qu'individus, ainsi que sur leurs relations fraternelles.

 

Dernière mise à jour : 22/01/2019